COLLECTIF (LA)HORDE (BALLET NATIONAL DE MARSEILLE)

“ TO DA BONE ”

Informations pratiques

(LA) HORDE, jeune collectif au succès fulgurant, récemment nommé à la direction du Ballet National de Marseille, se nourrit des flux tendus d’images et d’informations du monde entier, qu’il trouve sur la toile. Avec To Da Bone, ces artistes post internet font sortir de Youtube un style de danse dont l’existence était jusque-là cantonnée à des vidéos circulant sur le net. Sur le plateau ils sont onze venus d’Ukraine, de Hongrie, de Belgique, des Pays-Bas, du Québec. Ils ont pour point commun de se filmer et de poster des vidéos où ils pratiquent le jumpstyle, danse fulgurante de fluidité et de précision, dérivée d’un genre de musique électronique (milieu techno hardcore). Une danse de chambre ramenée sur scène « à la vraie vie ». Une danse extrêmement rapide, faite de sauts enchaînés sur un rythme effréné avec une énergie brute couplée à un vocabulaire gestuel bluffant par sa diversité stylistique. Les bondissements survoltés de ces danseurs à l’énergie folle et contagieuse sonnent comme la révolte intime d’une certaine jeunesse. Une fougue qui sied bien à l’ouverture de cette trentième édition du Temps d’Aimer.